MOUAA d'avril 22

Les soirées MOUAA - Miette Orgasmique d'Utopie Artistique et Alimentaire - sont une manière agréable de découvrir Le 188 et les artistes qui y sont en résidence à l'année ainsi que les ateliers hebdomadaires. L'idée de ces soirées ? partager, tester, (se) rencontrer, participer à la vie culturelle du quartier et de la métropole lilloise.

 

Infos pratiques :

Ouvertures des portes à 19h30

Entrée libre

Petite restauration et buvette sur place 

 

Adresse :

Le 188, 1 bis rue Castiglione à Lille - Fives

 

Contact :

communication@le188.fr / 03.20.21.05.55

Prendre position pour la paix

projections de vidéos et présentation du projet

 

Prendre position pour la paix, c'est un projet de création collective, et, comme en témoigne une participante : « une invitation à m'exprimer parce que ce que ce que j'ai à dire, ce que je ressens importe. » Comment sortir de la sidération, du désarroi, de l'impuissance ? sinon en revenant habiter son corps. 

Prendre position pour la paix, c'est une proposition de Louise Desbrusses, écrivaine, vidéaste et performeuse, qui a souhaité en cette fin de février guerrière, offrir à qui veut s'en saisir, un "rituel contemporain pour la paix.

Et si la paix naissait de l'addition de toutes les paix ?

La performance publique

Tentative d’autoportrait fictionnel du visiteur - deuxième étape.

 
Qui es-tu toi qui es ici ce soir ? Pour tenter de répondre à cette question de manière décalée et flamboyante, il fallait bien un travail en deux étapes. Après un collectage d’histoires auprès du public du MOUAA de février, voici la deuxième étape. Accompagné par Clément Brely au hautbois, Marc Fiévet va raconter les histoires qu’il a entendues… Celles qu’il a crues entendre. Et celles qui lui sont (re)venues en tête grace à vous !
Un atelier ouvert de Faire vivre son histoire (Seule à plusieurs)
 
Seule à plusieurs vous propose au MOUAA d'avril d'assister, et même de participer, à un atelier pour Faire vivre son histoire.
Contempler des images de nos paysages intimes et partager nos ressentis, avec les mots ou peut-être avec les corps : voilà ce qui sera au programme.
Une chanteuse à la voix souple, un guitariste au jeu singulier : Khâro, duo atypique, crée un univers musical inventif et imagé. Dotés d’un bon grain de folie, les deux personnages se complètent dans une surprenante alchimie poétique, sombre et rieuse, à mi-chemin entre l'exubérance exploratrice d'une Kate Bush et l'étrangeté féerique d'un Nosfell. Le duo vous propose au 188 un set en guitare acoustique et voix a capella.