Compagnie Stelistô De Tempo  

 

Récemment accompagné au 188, la compagnie de théatre Stelistô de Tempo (Voleur de Temps) axe sa recherche sur les divers moyens d'interagir avec le spectateur dans un cadre d'expression où se mêlent poésie des corps et poésie des mots. Il s'agit toujours de proposer aux spectateurs une expérience à vivre, en lien avec des problématiques qui les concernent au quotidien et qui leur sont présentées de manière inattendue.

 

Deux créations sont en cours :

Sans frontières fixes et L'Insoupconné.

 

"Sans Frontières Fixes" est un concert poétique à deux voix inspiré du recueil de JP. Siméon.

Il est porté par deux comédiennes : Coline Marescaux et Céline Hilbich accompagnées d'un musicien invité.

Ce spectacle interroge la question du rapport à l'autre, ainsi par surprise dans un bar, au coin d’une rue, invités dans un appartement, Stelistô de Tempo pourrait faire irruption pour faire jaillir la poésie.

 

"Sans Frontières Fixes", c'est un appel à la Vie, un espoir placé au cœur de l’Homme, un refus des limites absurdes. Là est le combat de ce spectacle, un combat pour notre humanité, pour la défendre là où elle est attaquée. Un combat pour oser se rassembler et apprendre chaque jour un peu plus à aimer, la quête d’une vie harmonieuse avec l’autre.

"L'Insoupçonné"

 

Le monde représenté ici est un monde hautement normatif déguisé en terre de liberté. Les ressemblances avec notre société ne sauraient être considérées comme fortuites.

Si le regard porté est ici acéré, il n’en reste pas moins que l’objet principal de L’Insoupçonné est la Joie. Cette Joie dont on se prive au nom de combats qui ne nous appartiennent pas, une Joie qu’il nous faudra toujours reconquérir.

Une Joie de Vivre, profondément légère... Insoupçonnée.

 

" Que l'Homme ne renonce pas en l'Homme "